Tufière, source pétrifiante

Puisque ce matin, il pleut quoi de mieux pour démarrer la semaine que de vous proposer un petit article évasion…!

Proche de mon nouveau chez moi, se trouve une curiosité géologique, nommée tufière, classé en site naturel dans le département de la Haute-Marne.
La tufière est une formation de tuf calcaire ou travertin, dans le jargon scientifique.

Je cite wikipédia: « Le travertin (ou tuf calcaire – tufière) se forme par dépôt de calcaire sur de la végétation (telle que mousses ou algues), aux émergences de certaines sources ou cours d’eau à petites cascades. Le carbonate précipite à cause de l’action des végétaux et des turbulences de l’eau. La végétation repousse ensuite sur le nouveau bâti, et le procédé recommence, en cycle. »

Ce site contient un écosystème en reste très fragile. c’est pourquoi sur les photos, je ne pouvais pas manquer les nombreuses barrières de bois présentes sur les lieux afin de préserver le site de la présence humaine.

11-novembre

Disons que ma curiosité et mon enchantement m’auraient poussés à m’approcher, ce qui ne fut pas possible. Ainsi je dus me contenter de photographier de plus larges plans, utilisant bien souvent le grand-angle.

J’y suis allée deux fois de suite la semaine dernière, pour la simple raison que la première fois, le ciel était gris et la lumière ne me satisfit  pas complètement.
La deuxième fois, le ciel s’était levé, j’ai pu profiter d’un agréable et inspirant soleil d’hiver. Ainsi, difficile de résister à faire des photos hors contexte, toujours attirée par la lumière… 🙂

La rivière, le Vaubien forme sur le site une petite cascade en forme d’escalier. Nous pouvons y trouver des panneaux nous informant que sur le lieu se trouve un certain nombre d’espèces végétales spécifiques à cette formation géologique, rappelant qu’il est primordial de préserver le site et de le protéger.

Je sais que je ne suis pas très bavarde, car même si j’aime les sorties culturelles, je n’ai pas réellement de qualité oratrice. Je privilégie toujours plus la contemplation intérieure, en miroir à la nature qui nous entoure. La nature mérite ce silence, afin d’apprécier sa beauté.

Je me garde d’autres clichés pour de futurs articles, toujours un peu plus divaguant, bientôt..!

Et puis, j’ai bien envie d’ajouter aussi que parfois, il n’est pas nécessaire de faire des kilomètres pour se retrouver face à la nature et se ressourcer. Il y a des trésors cachés, toujours à quelques pas de chez nous.

Je vous souhaite une très belle semaine! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *