Janvier et les eaux endormies

Janvier va doucement s’en aller et je m’en réjouis presque. Quoique la pluie semble enfin se décider à se retirer. Doucement, certes. Je n’attends qu’une chose, les températures plus froides qui semblent vouloir s’imposer bientôt. Et laisser place à quelques mots d’hiver. J’espère.

La pluie m’a laissée quelque peu endormie et l’inspiration s’en est fait sentir. Difficile en effet de mettre les pieds dehors par ce temps!

Heureusement que j’ai de quoi m’occuper l’esprit. Entre bébé qui pousse, préparer sa venue et penser à mes futurs projets. Le plus difficile est d’essayer de ne pas s’en mettre plein la tête…

Mais ça se fera.

Quelle plaisir ce fut en cette fin de mois, de mettre les pieds dehors et prendre le temps d’observer… Observer ô combien la crue de la Marne a changé le paysage. Telle une peinture à l’huile, il semblerait qu’elle y est venue déposer son médium et flouter la terre, comme le ciel.

Bien que ces derniers jours furent longs et mis ma patience à l’épreuve, me voilà rassurer que la nature puisse nous laisser profiter de ces instants vaporeux.

Les eaux se sont réveillées, invitant presque l’hiver à se retirer. Dans mon jardin, les primevères et les perces-neige décorent l’atmosphère. D’autre plantes révèlent hâtivement leurs plus beaux atouts en laissant toutefois leur charme opérer…

Il me tarde maintenant de profiter du reste de l’hiver…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *