Démarrer l’année en poésie

Quoi de plus poétique que de démarrer l’année civile par un paysage recouvert de gèle. La beauté reste une chose inattendue, toujours prête à nous surprendre.
Je ne prête guère attention au changement de chiffre, car ça ne change pas la donne. C’est à nous d’amorcer les changements que nous souhaitons, qu’importe la date ou l’instant.
Les bilans de l’année 2016 fleurissent et moi, je ne suis capable que de vous adresser ma gratitude envers votre présence. Envers votre présence bienveillante, discrète et parfois furtive. Merci à vous de vous arrêter parfois, un instant ou plus dans les méandres de mon univers poétique, où la nature prédomine.
Soyez assurer que mon empreinte ne saura s’effacer car il m’est doux de pouvoir partager avec vous mes visions et mon art.


Je profite pleinement de ce prélude hivernal, offrant au paysage un léger voile gelé. Cette forêt en face de chez moi, m’aspire parfois dans une recherche parfaite d’une texture, d’une lumière, ou d’une palette de couleur… douce et harmonieuse à mes yeux.

 

« La nature à chaque instant s’occupe de votre bien-être. Elle n’a pas d’autre fin. Ne lui résistez pas ».
– Henry David Thoreau

 

Prenez soin de vous, mais aussi de vos rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *