A mes joies hivernales

Je pense que ça se passe de mots, comme je vous ai assez répété je pense qu’un vrai hiver me manque.
Cette vague de froid, même si elle m’oblige à ne pas prendre la route pour de longues distances, m’inspire, m’offre plein de possibilité pour m’émerveiller, toujours.

Alors, merci à lui, merci mère nature de l’avoir laissé semer sa poésie et sa magie.

PS: l’image à la une est toute symbolique pour moi. Car, en plus d’être la trace d’une patte d’animal (sans doute un héron, il y a probablement toute une famille qui a élu domicile près du ruisseau), elle m’a tout de suite évoqué la rune Algiz de l’ancien Futhark (alphabet runique). Algiz, bois de l’élan à la forme de patte d’un oiseau, messager de l’au-delà. C’est une puissance rune protectrice. Par ailleurs, la fraicheur hivernal m’ouvre à l’intuition, le fait d’avoir croisé la route de cette rune, m’évoque plein de questions. J’ai commencé a élaboré un projet futur en tête, qui j’espère verra le jour… 🙂

Et pour les amoureux de l’hiver (et pour les autres aussi!), n’hésitez pas à participer à mon projet Photo-thérapie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *