A l’approche de l’hiver l’inspiration s’attarde

Si tout se passe comme je le souhaite, 2018 devrait être l’année marquant une nouvelle étape dans ma vie. En plus de l’arrivée de l’enfant, j’ai d’autres projets. Si bien qu’actuellement, j’ai difficilement la tête dans le présent, ce qui est plutôt chose rare.

Sans doute que 2018 peut paraître encore loin pour certains d’entre vous. Je suis terrifiée, mais en même temps j’ai tellement hâte ! Je ressens le grand besoin actuellement de me poser. Me poser et souffler, profiter de l’instant présent.

Il y a une chose aussi que j’attends, de m’installer enfin dans l’ambiance de fin d’année. Je sais que ce n’est plus très loin, que si la météo le permet, d’ici la fin du mois j’entrerai enfin dans mon hiver. L’hiver que j’aime, dont je sais profiter des moindres moments.

Avec la grossesse, mon corps me parle plus facilement, j’apprends à me raisonner et savoir quand il faut que je m’arrête. J’aurai beau culpabiliser de ne pas me lever le matin pour aller travailler, je sais pour qui je le fais.

La nature autour se meut dans ses tons cramoisis et doucement accueil la prochaine saison. Chaque matin j’ouvre les volets avec l’espoir d’effleurer la nouvelle saison et de respirer l’air si frais dans mes narines.

Je mets enfin tous les atouts de mon côté afin de faire mes premiers pas dans la période froid. Que serait cette période de transition, sans le parfum des agrumes qui parfument la maison et le bruissement des papiers de chocolat ?

Et vous, comment appréhendez vous l’arrivée de l’hiver ? J’espère qu’elle vous sourit, qu’elle ne vous fait pas peur. Pensez toujours à elle à temps pour ne pas vous laisser surprendre. Ces instants de frissons, ces instants parfois floconneux… La poésie rattrape toujours nos pensées et finalement nous pouvons l’accueillir à bras ouverts…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *